"Afficher un projet culturel innovant à forte personnalité, dans une vallée pyrénéenne, loin de toute métropole, défendre une éthique artistique et une esthétique musicale engagées, n’empêchent pas de s’inscrire dans la durée et de gagner en popularité". (extrait du dossier de presse 2006)

De la volonté d’accroître la diffusion de musiques créatives et de favoriser l’ancrage de l’événement dans un bourg de montagne, découle un certain nombre d’actions mises en place depuis plusieurs années :

- diffuser les diverses tendances du jazz actuel et de la musique improvisée ;
- construire une programmation cohérente qui ne soit pas tributaire des tourneurs et de leurs "têtes d’affiche" ;
- privilégier les rencontres entre musiciens ;
- favoriser la création ;
- permettre la découverte de jeunes musiciens de talent peu médiatisés ainsi que les jeunes formations régionales ;
- associer les musiques aux lieux et heures les plus adéquats à leur écoute ;
- établir des passerelles entre divers courants musicaux ;
- provoquer échanges et réflexions au travers de débats publics auxquels participent les acteurs de la sphère des musiques actuelles : musiciens, critiques musicaux, journalistes, programmateurs, photographes, festivaliers...
- proposer d’autres formes d’expression artistique contemporaine ;
- renforcer l’ancrage du festival dans la vie locale :
  en prolongeant le festival dans la ville (diversité des lieux de programmation, balade musicale, concerts dans les cafés...),
  en proposant des concerts gratuits,
   en intégrant de jeunes luzéens à l’organisation,
   en associant les socioprofessionnels de Luz ;
- impliquer la jeunesse en organisant un festival "jeune public" (spectacles et ateliers) et en favorisant des interventions d’artistes en milieu scolaire ;
- maintenir des tarifs accessibles : gratuité pour les moins de 15 ans, tarifs avantageux pour les demandeurs d’emploi, les allocataires R.M.I et les 15-18 ans, réductions pour les étudiants et les valléens.