Mercredi 12 juillet 2017

 

JAZZ A LUZ SUR FREQUENCE LUZ  

17h00 - Office de Tourisme

Tarif : Entrée libre

Photo © Fréquence Luz

Fréquence Luz, la radio associative du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves installera son studio mobile devant l’Office de Tourisme de Luz pour une émission spéciale Jazz à Luz. Au programme, interviews d’artistes, de bénévoles et de partenaires.

Écoutez sur : 99.6FM en Pays Toy, 104.2FM à Lourdes et Argelès-Gazot, 104.9FM à Cauterets et Val d'Azun et partout sur la planète sur le site Internet www.frequenceluz.com

Retrouvez-aussi le festival à chaud pendant 4 jours avec des reportages lors des directs de la radio (de 9h à 10h ; 12h à 13h et 17h à 18h) et en podcast sur le site Internet.

 


 

RED CIRCLE

COMPAGNIE YANN LHEUREUX en collaboration avec la K'ARTS TROOP (Korea National University of Arts)

18h00 - Parking du Bastan (derrière l'Office de Tourisme et la place du 8 mai)

Tarif : Entrée libre

Photo © Kim Dooho

Yann Lheureux : chorégrapheJeongho Nam : dramaturge / Taesun Yoo : designer sonore12 danseurs de la Korea National University of Arts : Kwan-Zi Kim / Lee Seahyun / Kang Soobin / Im Eunjoung / Son Eungyo / Kim Joseph / Kim Jongwoo / Son Jongmin / Oh Jinmin  / Kim Hyunho / Lee Jeongho /  Ku Eunhye

Au travers de son travail, le danseur et chorégraphe Yann Lheureux questionne le statut du spectateur, celui de l’artiste et du rapport du corps à l’espace. Il a ainsi conçu et porté au public de nombreuses pièces dans les théâtres et les espaces urbains, croisant la danse avec d’autres pratiques (multimédia, pratiques urbaines...). Pour cette nouvelle pièce internationale de « street danse », douze danseurs de la Koréa National University of Arts s’engagent dans une trajectoire circulaire. Une transe, par laquelle ils tentent de trouver une issue aux contraintes du tangible. Dissociés de la foule, ils dessinent un cercle vide. Leurs trajectoires oscillent, entre harmonie et chaos, dans un rituel qui ne laisse rien au hasard. Les corps sont fugaces, précis, organiques. Ensemble, ils construisent un espace : des motifs éphémères, des danses de pulsions, d’impulsions. Si l’espace reste inchangé, la somme des traces de leur passage forge un air palpable.

www.cie-yannlheureux.com

 

Spectacle des "Mercredis artistiques" organisé par la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz-Saint-Sauveur dans le cadre de l'année France-Corée 2015-2016 avec le soutien de l'Institut Français.
  

 

SWEETEST CHOICE - Speechless Songs

19h00 - Cévéo, village de vacances

Tarif : Entrée libre

Photo © Olia Eichenbaum

Sébastien Cirotteau : trompette / Benjamin Glibert : guitare 12 cordes 

Le concert d'inauguration revêt toujours une place importante dans la mesure où celui-ci peut donner le ton d'un festival. Avec ce duo quelque peu atypique dans l'équilibre proposé par cette rencontre entre une guitare 12 cordes et une trompette, nous nous donnons une fois encore la possibilité de surprendre nos oreilles. En questionnant la façon dont les musiciens d'aujourd'hui s'emparent de la musique d'hier, nous nous interrogerons sur notre propre perception de l'intermusicalité et sur ce que celle-ci provoque en nous comme émotions, comme sensations, et même comme perceptions... Issus des répertoires baroques, du XXème siècle ou folkloriques, chacun des morceaux de ce programme intitulé «Speechless songs», littéralement ''chansons sans paroles'' nous entraîne vers des bribes de thèmes connus dont une partie se serait effacée. Des souvenirs lointains, amenés par des mélodies floues, comme dans cette comptine, ou des interprétations subtiles qui nous évoquent les origines du jazz...

www.freddymorezon.org/projets/sweetest-choice

 

Concert en partenariat avec le village de vacances 3* Cévéo et la CAS Béarn-Bigorre (Caisse d'Action Sociale EDF-GDF)

    

 


 

FREAKS

22h00 - Chapiteau

Tarifs : 15€/13€* (pass soirée 18€ : Freaks + Gwin Wurst)

Photo © Jean-Pascal Retel

Théo Ceccaldi : violon, compositions / Benjamin Dousteyssier : sax alto & baryton / Quentin Biardeau : sax tenor, claviers / Giani Caserotto : guitare électrique / Valentin Ceccaldi : violoncelle, horizoncelle / Etienne Ziemniak : batterie

Pour vous préparer à entendre ce sextet, pensez à toutes les dimensions de ce que être freaks peut vouloir dire : la contre-culture, les mélanges improbables, le free mais aussi les créatures avec des particularités physiques qu’on expose, bref la liberté d’expression tout azimut et sans entrave. Nous voilà dans des compositions qui vont de la super énergie de l’adolescence aux gros down planant de l’adolescence aussi. Les freaks que vous allez voir ce soir sont des créatures virtuoses qui vous envoient une énergie brute mais audacieuse, lyrique mais poilue. Les musiciens réunis par Théo Ceccaldi sont issus principalement du Tricollectif et du collectif Coax, ils ont tous le goût de l’improvisation mâtinée de pop, de rock, de punk, de métal, de jazz avec de fortes personnalités. Les compositions de ce violoniste virtuose sont à leur image, éclectiques et puissantes.

www.tricollectif.fr/theo-ceccaldi

 

Ce concert sera filmé par une équipe de France Télévisions pour les Victoires du Jazz 2017.

 

Concert avec le soutien de l'Onda, Office National de Diffusion Artistique

 


 

HOUBA ROCK AND DRUMS  

23h00 - Verger

Tarif : Entrée libre

Photo © Paolo Cursoli

Les tonitruants Houba ont complètement explosé les règles de la samba brésilienne. La batucada de Montauban (aussi connue pour le festival Samba Al Pais dans le Tarn-et-Garonne) a dégénéré depuis quelques années pour faire du rock avec des percussions. Houba n’y va pas de main morte et n’a pas hésité à rajouter à sa traditionnelle batterie de percussions : des guitares saturées, des samples, des voix criardes via mégaphone et des instruments étranges. Un mélange de corps susceptible lors de sa transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume d’énergie porté à haute température… Houba, c’est de l’explosif. Ils sont prêts à faire fondre le bitume Luzéen via les incantations de leur improbable prédicateur polyglotte (français-yaourt) qui hypnotisera le public pris dans une transe jubilatoire.

www.houba.org

 


 

GWYN WURST

00h30 - Club Maison de la Vallée

Tarif : 5€ (pass soirée 18€ : Freaks + Gwin Wurst)

Photo © Manuel Salaza

Antoine Arnera : claviers, électronique

Claviériste surnaturel et virtuose du groupe « Poil », Gwyn Wurst est en solitaire une véritable anomalie iconoclaste, une erreur de casting Marvel recalé au concours pour P4 « super pouvoir impropre et crapuleux ». Avec ses deux claviers et les phalanges d’un Colossus, il irrite une makina d’auteur absinthé, recrache au plafond les pires incendies dancefloor d’Otto Von Shirach et Venetian Snares ; improvise sans se soucier des retombées écologiques un électro-arabisant saturé qui laisse Omar Souleyman en pâture aux vers des sables sur Dune sans se retourner ; compose la bande originale du remake snuff de « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ». Une danse du soleil vicieuse, unique et ravagée, un ovni technoïde sans matière grasse, une expérience rare, indispensable et remuante à vous en séparer définitivement le cartilage de la chair.

duretdoux.com/artistes/gwyn-wurst