Fil de navigation

Jazz à Luz, Déviations 29 Bis, détours en 3 saisons dans les Vallées des Gaves et de Gavarnie

 

Le mot d'un Président déçu mais pas vaincu

30 ans, c'est bien connu, c'est l'âge des possibles !

Fâcheux coup du sort, le 10 juillet 2020, c'est bien le 30ème anniversaire de notre festival Jazz à Luz que nous nous apprêtions à célébrer, avec cette envie bien sur de fêter comme il se doit de façon marquante cet événement.

Cela a rendu encore plus difficile la décision à prendre au mois d'avril d'annuler cette édition symbolique.
Le fait que ce choix était à ce moment là le seul possible a bien sûr atténué la frustration.
Cette frustration a très vite laissé place à un esprit de « revanche », une envie de ne pas accepter cette idée d'une année blanche. L'engagement du festival par rapport à notre public, aux musiciens que nous avions programmés, à nos partenaires, aux bénévoles, mais aussi à tous ceux qui nous aident à construire cet événement nous a amené, comme un défi, à refuser la fatalité, à inventer, à imaginer d'autres formes adaptées aux circonstances en imaginant que la vie à un moment reprendrait le dessus.

Pour préserver la célébration du 30ème anniversaire JAZZ A LUZ en juillet 2021, l'idée qui s'est imposée à nous, a été de construire sur cette seconde partie de l'année 2020, une déclinaison du festival à travers plusieurs évènements qui se dérouleront à Luz Saint Sauveur et sur le territoire de la Communauté de Communes Pyrénées Vallées des Gaves.

D’août à décembre, l’association Jazz Pyr’ proposera un nouveau programme, comme une édition 29 bis « éclatée » appelé « Jazz à Luz, Déviations 29 bis, détours en 3 saisons dans les Vallées des Gaves et de Gavarnie ».

Nous commencerons le dimanche 23 août par un événement festif que nous avons baptisé le «baratoy».
Habituellement, le festival est l'occasion d'embraser la ville au travers d'animations diverses et de concerts dans les différents bars de Luz et d’Esquièze, pour lancer la saison estivale et touristique en Pays Toy.
L’espace de cette journée, nous avons imaginé recréer ce festival off par le biais de concerts qui s’enchaîneront sur les différentes terrasses des cafés ; c’est également une manière pour nous d'être solidaires de ces lieux partenaires fidèles depuis de nombreuses années.

Nous enchaînerons ensuite sur des Rendez-vous d’Altitude en automne et en hiver, organisés en partenariat avec d'autres structures du département, notamment le festival de cinéma muet et de piano parlant d'Anères,  les associations Traverse, le Cartel Bigourdan et l'association Champs d'expression. Nous allons mettre en place également, sur cette période, des actions culturelles auprès des scolaires et des enfants des Accueils de loisirs, un rendez-vous des Escales d’Automne du côté d’Arras en Lavedan et du bistrot librairie Le Kairn. Tout ceci permettra, de participer, en tant qu'acteur culturel, à la relance des activités du territoire au travers de la mise en lumière de ses différents atouts par le biais de la musique et plus généralement de la culture mais aussi d'exprimer notre soutien et notre solidarité envers les artistes et les intermittents du spectacle, particulièrement impactés par cette crise .

Le point d'orgue de cette saison « réinventée » sera un festival d'hiver les 29, 30 et 31 décembre à Luz-Saint-Sauveur, festival qui sera un contre-pied culturel aux consommations déraisonnables de foie gras et champagne sur cette période. Une version hivernale du festival adaptée aux contraintes de circonstance, qui  sera pour nos festivaliers un clin d’œil nostalgique aux concerts annulés de l'été et aussi un clin d’œil d'appel pour la 30éme édition estivale que nous espérons encore plus grandiose.

Cet évènement sera l’occasion de terminer cette année 2020 très déstabilisante sur une note optimiste !
 
Jean Pierre Layrac, Président